E-MAIL

Articles
Bible et archéologie


Le Nom de Dieu

 

Jésus dit en prière à son Père: «Je leur ai fait connaître ton nom ... et je le ferai connaître» (Jean 17:26)

Lorsque le Créateur s'adresse à Moïse par moyen d’un ange, il se donné un nom qui a été systématiquement remplacé par le mot  «Dieu», ou par «Seigneur», un mot qui s'applique aussi à Jésus, créant une confusion.

 

Dans les anciens manuscrits, le nom de Dieu est écrit avec quatre consonnes hébraïques: יהוה, lue de droite à gauche (YHUH). Ces quatre lettres sont connues comme le Tétragramme, et sur la base de la prononciation conservé dans les noms hébreux théophores (noms contenant le tétragramme), comme Yahushua, (Yahúh sauve), ou Yahúkin, (Yahúh renforce), nous avons traduit comme Yahúh le nom de Dieu qui est dans l'Écriture, une transcription qui concorde avec les noms théophores des nombreux déportés hébreux, enregistrés dans des tablettes Assyro-Babyloniennes d'écriture cunéiforme et alphabet syllabique.

 

Quand au deuxième siècle de notre ère, Clément d'Alexandrie transcrit en alphabet grec le nom de Dieu qui est dans l’Écriture, il écrit «Ιαου» (IAOU) (Stromata V, 6, 34), parce que la diphtongue grecque «OU» est prononcé comme en français.

En outre, cette prononciation est aussi proposée par plusieurs historiens, comme par exemple, l’Abée Giuseppe Ricciotti, bibliste et archéologue italien. (Historie dIsrael).